Joelle Mogensen et le groupe "il était une fois" pour Kahouette

Publié le par doti17




                                  



                                                         

 

               



                                           Joelle MOGENSEN        "Joelle Mogensen"     Joelle MOGENSEN


                                            Née à New-York en 1953
                                            Décédée le 15 mai 1982

           

  Fille de Herbert Mogensen, né à Copenhague et de Claudia, née en Syrie.

          Son père, résistant, reçoit l'autorisation exceptionnelle d'entrer 
        aux Etats-Unis pour services rendus auprès des renseignements.

        Le couple résidera ensuite à Dakar au Sénégal, avant de retourner
                                                       à Paris.

      En 1952, Herbert Mogensen est nommé haut-fonctionnaire à l'Unicef.
                                           Il repart aux Etats-Unis.                                      

          C'est là, à Long Island, dans la propriété d'Oscar Hammerstein II,
                                 producteur de comédies musicales,
                                   que Joëlle fait ses premiers pas.


                                      


                       En 1954, naît une première soeur, Dominique et
                              en 1957, une deuxième soeur Natasia.

      La famille Mogensen reprend alors la route en direction du Danemark.

                 C'est là-bas que naît en 1962, leur quatrième fille, Katja.

                                      Ici, avec deux de ses soeurs

                                  

                                   
                     Joëlle fréquente l'école religieuse de Copenhague.

      Avec sa mère qui l'emmène au spectacle, Joëlle se frotte aux strass,
       et ne manque pour rien au monde, une émission de variété à la télé.

      A la chorale, une soeur Dominicaine, remarque ses dispositions pour
                                             le chant et la musique.

                      En 1965, elle reçoit sa première guitare et dit :
                " Vous verrez dans six mois, je chanterai sur scène en 
                                  m'accompagnant moi-même".

       Quelques mois plus tard, elle se produit sur la scène d'un cabaret.

      Un jour, ses parents stupéfaits, la découvrent au milieu du parc
                        de loisirs de Tivoli, chantant du Bob Dylan,
                              en duo avec sa soeur Dominique.

                                      Photo


                   Ca n'empêche pas Joëlle d'être première à l'école.

            De cette époque, elle dira plus tard : "Je suis rentré très vite 
        dans la vie d'adulte, j'ai l'impression d'avoir effleuré l'adolescence".

                       A l'âge de seize ans, Joëlle parle six langues !

          L'anglais, le danois, l'allemand, le français, l'espagnol et l'italien !

         Elle aurait aussi pu être championne de natation au Danemark, car 
                                 elle s'entraînait avec l'équipe olympique.

                                      Mais sa passion, c'est la musique !


           


                     A l'âge de quinze ans, elle rentre comme choriste, à 
                                          la "radio nationale danoise".

                       L'année suivante, elle se partage entre Monaco,
                              où son père réside officiellement et
                         Port-Grimaud, ou vit sa mère avec ses soeurs.   

                 Elle évolue, alors, avec plaisir dans la même eau que 
                                         les stars de Saint-Tropez.

                                


          

      En 1969, alors qu'elle se trouve à la terrasse d'un café, en compagnie
                  de sa soeur Dominique, elle fait la connaissance de
                        Serge Koolenn, et d'un de ses amis Riquet.

                               


                 Joëlle n'a alors que 16 ans et c'est le début de l'amour
                      avec Serge.  Amour qui vivra pendant neuf ans.

             Sa soeur Dominique aura un coup de foudre pour Riquet,
                                      et ils auront trois enfants.
  
    Après avoir vécu, cet amour qu'il pensait "de vacances", Serge et Joëlle
                                        se séparent à la fin de l'été. 

             Lui, rentre chez sa mère à Colombes, et elle, aux "Beaux-Arts"
                                                       à Marseilles.

             Elle n'a cependant qu'une seule idée en tête, rejoindre Serge,
        qu'elle décrit comme étant : "cabochard, entêté, généreux et franc ;
                                 celui qu'on adore ou qu'on déteste !"

                                     Elle le rejoint six mois plus tard.

           Elle s'installe alors avec Serge, dans le deux-pièces de la mère 
                                                   de ce dernier.
        
      Cette vie est diamétralement à l'opposé de celle qu'elle avait vécue 
                                                 jusqu'à présent.

   Serge Koolen, reste inséparable de son copain d'enfance de Colombes :
                                                 Richard Dewitte.

                                   



          


          Ils ont formé un groupe "Jerry Rolls" et font des tournées avec
                                                  Michel Polnareff.

                                    

                      En 1970, problèmes de santé pour Polnareff.

                      Serge et Richard se retrouvent au chômage.

                                 Ils vivent alors de petits boulots.

         Joëlle, Serge et Richard se retrouvent à travailler dans des bars
                                              pour la saison d'hiver.

          C'est en 1971 que Joëlle et Serge sortent un 45 tours, en duo,
                                qui se vend à huit cents exemplaires.

  Ce n'est qu'à la fin de l'année 1971, après avoir retrouvé Lionel Gaillardin,
                      un autre copain d'enfance de Serge Koolenn,
                   qu'ils décident de créer le groupe "Il était une fois".

               


             


         
           Le premier titre du groupe "Rien qu'un ciel", passe en boucle
                              sur les radios.  C'est le tube de l'été 1972.

                     Ce n'est qu'un début.  Les tubes s'enchaînent :
             "Que fais-tu ce soir après dîner", "Say Mama", "Téléphone",
               "Viens faire un tour sous la pluie", 'C'était l'année dernière,
                  "Toi et la musique", "J'ai encore rêvé d'elle", "Pomme",
                                            "La clé des coeurs".

                                  


                                  



                                 


                                 


                                 


                                           Joëlle et Serge en 1976

               

 
           


                          De 1972 à 1979, ils collectionnent les tubes.

                       Ils se retrouvent à l'affiche du mythique Olympia,
                   où ils partagent l'affiche avec les vedettes du moment :
                            Julien Clerc, Joe Dassin, Johnny Hallyday ...


                                         L'Olympia  



                     joe dassin


                                         Julien Clerc


                             

          


 

              Au Japon, le groupe est rebaptisé : "Joëlle et son orchestre".


         

            Johnny Hallyday en est fan et Mick Jagger, lui envoie un foulard
                                    de Londres, pour son anniversaire.



                
 


  Joëlle, jolie blonde, sympathique, photogénique, focalise tous les regards.

 Elle est la "lumière" de "Il était une fois" et éclipse petit à petit ses acolytes.


                


                  En 1976, le couple qu'elle forme avec Serge, se lézarde.
                                             Ils se quittent en 1978.


          


                     Le groupe "Il était une fois", ne s'en relèvera pas !
          Dissolution du groupe l'année suivante, après un dernier 45 tours :
                                                "La clé des coeurs"


             


           Pressée, par les "gens du métier", d'entamer une carrière solo,
                          Joëlle oscille entre exaltation et dépression.


             


             Des rumeurs commencent à circuler : elle se drogue, elle boit...
                                    Plus de "groupe" pour la protéger ...


           

                             Perdue, elle demande conseil à ses parents ...

                       Son père négocie son plan de carrière avec à la clé,
                       un contrat avec Eddie Barclay, qu'elle signe fin 1979.

                                        

 


                      Un an plus tard, Eddie Barclay prend sa retraite et
                    Joëlle se retrouve sans "mentor" dans la profession.

             
                 


  En 1980, Pierre Billon, l'aide alors à achever son album "Joëlle tout court".

    Son premier 45 tours, en solo, malgré une promo importante à la télé,
                          ne marche pas autant, qu'elle l'espérait ...

 
         
  
       Elle enregistre un "jingle" publicitaire pour une marque de yaourts
       qui fait un triomphe au Japon, là où le groupe avait tant de succès.


        

             En 1980, Johnny Hallyday invite le "Tout-Paris" pour fêter
                         son anniversaire, dans un club parisien.

                Il monte sur scène avec Joëlle et Gérard Depardieu
                                      et improvise un mini-concert.


               Photo réunissant Johnny Hallyday, Gérard Depardieu et
                                  Renaud, dans le film "Wanted"

                    Autre sujet, mais photo réunissant Johnny et Gégé
                                       (comme ils l'appellent ...)
                               

                     Wanted - Renaud, Gérard Depardieu et Johnny Hallyday ©Daniel Angeli
             

           

                 C'est à cette époque aussi, qu'elle projette de travailler
                                              avec Michel Berger.
                  Mais il est trop accaparé par la carrière de France Gall
                           et il ne pourra donner suite à son souhait.


           


         

                    En 1981, nouveau producteur : Bernard Saint-Paul,
                              le producteur de Véronique Sanson.

              Véronique Sanson, concert au festival de Ramatuelle

                 


          

                      Elle sort un nouveau 45 tours : "Homme Impossible".
              

               


                     Sa carrière ainsi que sa vie sentimentale, boitillent.

 Les invitations professionnelles se font rares et le téléphone sonne moins.

                            Seule, c'est le début de la fin pour Joëlle.


          
             

        Nous sommes en 1982 et Joëlle songe à son prochain disque,
      qu'elle souhaite produire seule, pour être plus libre artistiquement.

          Elle travaille dur et compose des mélodies et écrit des textes
                 dans lesquels, elle parle de solitude et d'amour décu.


               
          

       Entre deux "première partie" de tournée, l'une avec William Sheller,
               l'autre avec Eric Charden, elle se repose pour préparer 
                      la sortie de son nouveau 45 tours "Aime-moi".


              

  

          
          


           Elle apparaît pour la dernière fois sur scène, début mai 1982. 

        Quelques jours plus tard, sur Europe 1,elle commence la promo
                                    de son dernier titre "Aime-moi".


          

                Le 14 mai 1982, elle arrive en retard dans les studios de
                  France-Inter, invitée de l'émission "La fortune du pot".

                Elle interprète quatre chansons, puis rentre chez elle, où
         elle reste avec ses soeurs Katja et Natasia, jusqu'à environ 18 h.

  Elle prévient qu'elle va dîner chez des amis et restera dormir chez eux.

            Le lendemain, le 15 mai 1982, Joëlle est retrouvée morte,
     d'un oedème pulmonaire aigu, dont on n'a jamais connu les causes.


          

                               Heureusement, il reste les disques.


   
                               Toute un génération a été marquée
                             par  Joëlle et le groupe "Il était une fois" .

            Comme tous les mythes, celui-là ne mourra jamais non plus.


         

                Sacha Distel et Joëlle, à l'époque du "Sacha Show"
                                       pour ceux qui se souviennent ...


             


                     Joëlle et Joe Dassin, lors d'une émission télévisée    

             


                                       Dernière séance photos ...

             

        Tous disparus, mais encore tellement présents de par leur talent !

                          Merci de nous avoir donné tant de joie,
          de nous avoir donné envie de danser, de nous avoir fait rêver ...

                Et ça continue, grâce à vos disques, toujours écoutés
                                   avec beaucoup de bonheur !
                                    Mais aussi, de "nostalgie".

  
                                                       FIN

                                                         

                                                                                                             


 




 

 

 






Photos : casafree, wikipedia, trivago, fluctuanet, ramdam, rfi, allociné, purepeople.

Publié dans PEOPLE

Commenter cet article

alexomy 12/05/2009 21:16

Coucou. Super billet et j'adore il était une fois alors tu penses j'ai pris du plaisir à le lire. Merci Doti. Bises.

maminou9 12/05/2009 17:12

coucou merci d'avoir fais un hommage aussi beau à Joêlle j'ai vu le chanteur du groupe en novembre avec âge tendre et têtes de bois ou il y avait un hommage la salle était très émue et beaucoup avaient des larmes aux yeux gros bisous de maminou

Kahouette 12/05/2009 11:45

Bonjour ma Do chérie ! Comme tu me fais plaisir en me racontant en détail la vie de cette belle Joëlle que j'aimais tant ado ! J'en étais gaga de ce groupe...Quand elle a disparu on a dit qu'elle s'était suicidée...j'en ai été bouleversée, elle semblait effectivement si fragile ! Ce groupe c'est toute mon adolescence, les copains, les vancance...le bonheur et l'insouciance. Je ne l'oublierai jamais. Par contre la chanson "J'ai encore rêvé d'elle" ne va pas jusqu'au bout sur ton blog...Cela m'arrive quelques fois aussi et ne sais d'où cela vient. Sinon, cette chanson est un fort souvenir...chère à mon coeur d'ado amoureuse à l'époque. Merci mille fois, je t'embrasse à foison, je pense à toi tendrement, bonne journée :)