Charles Aznavour, pour notre amie : Isdael

Publié le par doti17

 


                        Bienvenue chez Miss Gazette

  qui profite des vacances, pour honorer les demandes ...

                             



                 AZNAVOUR Charles     Charles Aznavour    AZNAVOUR Charles

            
Fils  d'émmigrés arménien, il est arrivé en "haut de l'affiche" 
                                                  à force de volonté.

                            "Je m'voyais déjà", il le chantait en 1960.  

                           Il aura mis vingt ans pour gravir une à une  
                                           les marches du succès.                                   

     Aujourd'hui, à 85 ans, il est un des classiques de la chanson française,
                                             même internationale.


                        Le grand Charles, ici avec Carla Bruni, sur TF1,
                   lors d'une émission pour fêter "le grand anniversaire".

                                  CHARLES AZNAVOUR, LE GRAND SOIR


           Il est né à Paris un 22 mai.  Ses parents attendaient, en France,
                              un visa en vue d'un départ aux U.S.A. 
     Son père Micha, arménien né en Georgie, est le fils d'un ancien cuisinier
             du Tsar Nicolas II.  Sa mère, Knar,est elle issue d'une famille
                                de commerçants arménien de Turquie.

       Micha, ancien baryton, ouvre un petit restaurant arménien à Paris, où
    il chante pour les exilés d'Europe centrale.  Avec sa femme, comédienne,
            ils élèvent leurs deux enfants, Charles et sa soeur aînée Aïda,
            dans une atmosphère de musique et de théâtre au milieu des 
  nombreux artistes qui fréquentent le petit restaurant de la rue de la Huchette.

        Après la crise économique de 1929, la famille Aznavourian s'installe
                rue du Cardinal-Lemoine, en face de l'école du Spectacle.
                En 1933, ils y inscrivent leur fils qui rêve de devenir acteur.

                  Très vite, Charles fait de la figuration puis débute dans 
                              de petits rôles au théâtre et au cinéma.

    En 1939, Micha Azavourian s'engage comme volontaire dans l'armée et
                         Charles quitte l'école du spectacle pour travailler.

  En 1941, il rencontre un jeune auteur compositeur, Pierre Roche, avec qui
                       il écrit un duo et écume les cabarets de la capitale.  
                                    Le monde du spectacle les adopte.

                

    
             En 1946, il rencontre Edith Piaf et son idole, Charles Trenet. 

                                


                     artiste Charles Trénet
                          

                           Piaf va ouvrir au duo, les portes de l'Amérique.

                                     




          Cette même année, Charles épouse Micheline et l'année suivante
                                                naît sa fille Séda.
              A la fin des années 40, le duo Aznavour-Roche s'envole
 pour les Etats-Unis puis pour Montréal, où il reste à l'affiche pendant des mois.

  En 1952, Aznavour rentre seul en France.  Pierre Roche s'est marié là-bas.

               Il commence alors à chanter en solo, mais sans succès.

       En revanche, il se fait un nom comme compositeur pour Mistinguett,


                                               

                                            
                                                       Patachou,

                                   


                          ou encore Juliette Gréco, qui avec la chanson
                                              "Je hais les dimanches",
                                  obtient le prix de la SACEM en 1952.

                                          

                            Ici dans les années 60 avec Philippe Lemaire

                                   



        
                             En 1952, naît son deuxième enfant, Charles.

    Il faudra attendre 1954 et une tournée en Afrique du Nord pour enregistrer
                                          les premiers succès publics.
      Charles a alors une trentaine de chansons à son actif et décroche alors
                                un contrat à l'Alhambra puis à l'Olympia.

                                          L Olympia Salle musicale Paris


                Les critiques ne sont pas tendres avec lui, mais le public
                                   lui réserve un accueil chaleureux !

            En 1956, il se remarie avec Evelyne Plessis et la même année
                                                        naît Patrick.

   Charles Aznavour devient "un nom" incontournable de la chanson française
         et à cette époque-là, il écrit les titres "Sur ma vie", "Parce que" ou
                        "Après l'amour" qui sera interdit à l'antenne.


 




 





      Charles connaît enfin le triomphe en 1957, lors d'une série de concerts
                                         à l'Alhambra puis à l'Olympia
                      où il passe "en tête d'affiche", pour la première fois.

                   Il décide alors d'entreprendre une tournée à l'étranger,
                     où il rencontre un succès énorme, partout où il passe.

              Parallèlement, sa carrière cinématographique prend son envol.

                  En 1958, il tourne "Les dragueurs" de Jean-Pierre Mocky

                                  
 Ici, avec Jacques Charrier à gauche
                                 et Jean-Pierre Mocky, debout, à droite

                                        Jacques Charrier, Jean-Pierre Mocky dans Les Dragueurs (Photo)


        et "La tête contre les murs" de Georges Franju, pour lequel il reçoit
                      le prix d'interprétation masculine du cinéma français.

                 
De grands acteurs français de l'époque, les plus grands ...
                       Le nom de Charles Aznavour, en bas de l'affiche.

               


        François Truffaut fait appel à lui en 1960, pour "Tirez sur le pianiste".

                        Charles Aznavour, François Truffaut dans

       Le succès de ce film aux U.S.A. lui ouvre les portes du Carnegie Hall,
                                                   à New-York.
    
      
                             
                                           
New York photos



                  La critique est enthousiaste et Charles commence une tournée
                   autour du monde, tournée qui va durer plusieurs années.
             Il devient une star internationale et vend des millions de disques,
            entre autre "La Mamma" qu'il interprète triomphalement à Erevan,
                                                        En Arménie.

               


                  De retour en France en 1965, il installe son "One Man Show" de 
                     trente chanson pendant douze semaines, à l'Olympia.

   Durant l'été, il tourne "Paris au mois d'août", le film de Pierre Granier Deferre.


                                                        Ici, avec Suzan Hampshire

                                        Paris au mois d'août (Photo)


 Merveilleuse chanson ...
           


                      A la fin de cette même année, il monte sa comédie musicale
                              "Monsieur Carnaval", dont est tirée la chanson
                            "La bohème" qui restera un de ses titres-phares.



              
       Il repart sur les routes en 1966, afin de continuer sa tournée mondiale.
    Il remporte un triomphe en Amérique latine avec la version espagnole de
                                                       "Avec".

  En français
            



En espagnol



                        Il alterne pendant quelques années, tournées à l'étranger
                                    et retour sur la scène française.
      Il va d'ailleurs inaugurer à l'Olympia un système inédit d'horaires variés
                   pour ses récitals : à 17 heures, à 21 heures ou à minuit.

             En 1968, il épouse la suédoise Ulla Thorsell, avant de célébrer
  religieusement leur mariage à l'église arménienne de Paris, l'année suivante.

                                                          

         



                         " La suite au prochain numéro !"

                                                    














   Photos : yahoo, Nostalgie, Parisenimages, Allociné,

Publié dans PEOPLE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

kahouette 20/07/2009 10:59

Hello ma Do chérie ! Je n'aime pas trop le personnage, personnellement...Trop imbu de lui-même, prétentieux, mais j'avoue que ses chansons ont jalonné ma jeunesse et que je les aime toutes ! Je ne saivais pas que sa vie sentimentale avait été aussi agitée...mais remarque, cela ne m'étonne guère...il faut pouvoir vivre avec un homme qui a un Ego surdimensionné, hihihi !!!!! Mille doux bisous et tendres pensées de mon jardin fleuri et....tondu, si, si ! :)

marine.over 20/07/2009 09:13

C'est un grand chanteur !bonne journée bisous marine

fruito 19/07/2009 21:09

coucou Do,tu vois on peut être "petit" et être un grand..très beau billet..j'aime aussi ses films..gros bisous de fruito

DANY SAILLY 19/07/2009 19:18

QUE TE DIRE SINON UN IMMENSE MERCI , depuis 57 je dois connaître toutes ses chansons , je ne sais pas te dire celles que je préfére , pour moi elles sont toutes des morceaux de vie , c'est le seul que je peux -écouter toute la journée sans me lasser, les jeunes qui fréquent la maison savent par coeur ses chansons ils sont obligés , comme je n'ai que lui . hihihihi!!!!! ah si une que j'écoute en ce moment l'aiguille ecrite pour son fils . sur ma vie, aussi mais non pas de parti pris toutes je les aime merci contente de retrouver ma miss gazette un wagon de bisous affectueux