Johnny Hallyday pour Jojo487

Publié le par doti17

Les avertissements pour cet article et tous ceux à venir, sont les mêmes que pour celui d'Annive Cordy.  Bien à vous  !

Hommage à un homme qui occupe le devant de la scène, depuis plus de cinquante ans et qui nous surprend toujours, par sa jeunesse, la qualité de ses chansons et de ses spectacles.  Toujours enthousiaste, pour notre plus grand bonheur !  
Merci du fond du coeur Monsieur Johnny, pour tout ce que vous nous avez donné, et j'en suis certaine, nous donnerez encore.
  

        Johnny Hallyday 
          
             Jean-Philippe Smet, né le 15 juin 1943

                         biographie 2

                                     Cassie

        
Après cinquante ans de carrière, Johnny est l'un des plus grands chanteurs francophones.  Il a remporté 39 disques d'or, 18 de platine, 5 Victoires de la Musique et 17 millions de spectateurs, en Europe, sont venus voir ses concerts.

Il a su comment surfer sur les modes, personaliser habilement les reprises américaines et se créer un style bien à lui.

L'oeuvre de Johnny Hallyday est marqué par sa forte présence, des mises en scène grandioses et, surtout,  une voix puissante.

Cela lui vaut, au XXIème siècle, une reconnaissance quasi unanime.

                          

                  


            


Ses parents, Huguette et Léon Smet, se séparent quelques mois après sa naissance.  Il est recueili par sa tante, Hélène Mar, soeur de Léon, danseuse et familière du milieu artistique parisien.

Enfant de la balle, il suit des cours de danse et de guitare.

On lui trouve des petits rôles publicitaires et on le voit à Copenhague interprétant "la Balade de David Crockett".

En 1957, dans le quartier de la Trinité, il continue ses cours de chant et aussi d'art dramatique.  C'est à cette époque, qu'il assiste à la projection du film "Loving You", avec Elvis Presley.  Cette expérience serait à l'origine de sa vocation de chanteur "rock'n roll".

                                                 "Elvis Presley" Poster


Dès lors, il fréquente ce qui deviendra le lieu culte du rock français de l'époque : "le Golf Drouot", où il fait des reprises et des adaptations françaises du répertoire américain country et surtout d'Elvis Presley. 

                     
 
C'est sa participation à l'émission de radio Paris-Cocktail, à la fin 1959, qui le fait remarquer. 

Vogue (maison de disques) l'engage, et son premier 45 tours, reprise d'une chanson de Dalida "T'aimer follement",  sort le 14 mars 1960, sous le nom de Johnny Hallyday. 

     
                                                                 http://img252.imageshack.us/img252/5327/74321927872qt6.jpg



               


Elle sera suivie presque immédiatement par "Souvenirs, Souvenirs", qui le propulse en haut de l'affiche.


                         

                              

                           

C'est le début d'une carrière fulgurante. 

Il enchaîne les tubes, occupe  les plus grandes scènes parisiennes, fait des tournées fracassantes en province et défraye la chronique à son passage.  Ses premières tournées sont marquées par de nombreuses "mini-émeutes".  On parle, à l'époque, d'hystérie collective, pour dépeindre l'ambiance de ses concerts.  

                                                                   

Johnny est sacré "idole des jeunes", du nom d'un de ses plus grands tubes et devient le roi du rock français, des années yé-yé. 

                                      

Il est soutenu, par le développement rapide de la presse pour jeunes, notamment "Salut les Copains".  Le premier anniversaire de ce périodique est marqué par un concert à la Nation où 150.000 jeunes,  débordent les forces de l'ordre, pour apercevoir leur idole. 

C'est à cette époque qu'il rencontre Sylvie Vartan, également coqueluche des jeunes.


            
   

                http://img529.imageshack.us/img529/9571/61czmcsty5lss500cd8.jpg                         

Leur mariage en 1965, est un évènement national, il reçoit d'ailleurs une permission spéciale de l'armée, à cette occasion
 (je parle peu de vie privée, vous connaissez mon point de vue, mais là, c'est si important que l'on ne peut, à l'époque, dissocier l'un de l'autre).

Pas de photo de mariage, alors je vous mets celle-ci, à l'époque de leur grand amour ...

Mémé vient de m'envoyer une photo du mariage !!  Merci Mounic !
Tu es mon Ame !

             


                     
http://img165.imageshack.us/img165/8702/481772891smallvb8.jpg


                                            


           
 Après avoir effectué son service militaire en Allemagne à Offenbourg, en tant que sergent, il rentre en France, et lance le "Twist" et le "Madison".

                                                    http://img252.imageshack.us/img252/1498/johnnyhallydaytwistwl6.jpg



                     

          http://img165.imageshack.us/img165/9985/jonny20hallyday1962rk8.jpg
 
   
                    http://img181.imageshack.us/img181/4262/johnny64nbbdp7.jpg

En 1966, il rencontre Jimmy Hendrix, encore inconnu, qu'il contribue à faire connaître en l'engageant dans sa tournée.
Il lance ainsi le groupe Ange dans sa tournée "Johnny Circus" en 1972.

                                            Jimi Hendrix

La vague yéyé passée, Johnny surfe sur les tendances, dont il s'accomode tant bien que mal.  La mode hippie, la soul music, le blues et la pop.

En 1968, il marque un retour, encore timide, au rock'n roll, avec la chanson "Cours plus vite Charlie".  Les tubes se succèdent et il reste au sommet, malgré la fulgurance en France de tubes planétaires, tels que ceux de Bob Dylan, des Beattles et des Rolling Stones.  C'est aussi l'époque de l'émergence de nouvelles vedettes françaises, plus "à la sauce" de l'époque : Claude François, Serge Gainsbourg, le groupe Téléphone ...

Cours plus vite Charlie

Le paysan nommé Charlie
Avait dit à son voisin Jean
Nous aimons je crois la même fille
Depuis déjà longtemps
Faisons alors une course
A travers tout le pays
Celui de nous deux qui gagnera
Epousera Lucie

Cours plus vite Charlie et tu gagneras
Ne te retourne pas
Cours plus vite Charlie et tu gagneras
La fille sera pour toi

Jean avait une voiture
Qui attirait les regards
Il croyait bien que son argent
Achèterait l'amour
Il avait déjà ouvert


Il rebondit sur les provocations du chanteur Antoine qui veut le mettre en cage à Médrano, les célèbres "Elucubrations" et produit un tube, en réponse, "Cheveux longs et Idées courtes".

               

Il enchaîne avec "Noir c'est Noir".

                
         
Johnny entame ensuite sa période psychédélique, avant de revenir aux standard du rythm and blues américain.

                       


A la fin des années soixante, Johnny Hallyday fête ses dix ans de carrière par un show énorme au Palais des Sports de Paris, il y a des danseurs, des fakirs et des cracheurs de feu sur scène
.

  

                                      

 

En 1970, il enregistre l'album "Vie" qui marque le début de la collaboration avec le journaliste Philippe Labro, à l'écriture des chansons.  Jacques Lanzman, parolier de Jacques Dutronc, participe aussi à cet album.  Il donne à celui-ci une dimension unique, avec les morceaux : "C'est écrit sur les murs", "La Pollution", "Essayez" ...  "La fille aux cheveux clairs" est une superbe ballade signée Labro. 

Quant à la chanson "Jésus Christ", elle vaudra à Johnny et à Labro, les foudres de l'église et la censure des télés et radios, pour avoir chanté que "Jésus Christ est un hippie".

              

Il enregistre ensuite, en 1971, un album "Flagrant délit, dont Philippe Labro signe toutes les chansons.  Un disque 100% rock, la voix de Johnny y est au sommet de sa forme et "Ma jolie Sarah" en est le premier hit.  S'il est un album, capable de rivaliser avec ceux des Stones, c'est bien celui-là.

                 

Cet album restera le préféré de Johnny jusqu'à ce que celui écrit, composé et réalisé, par Michel Berger,"Rock'n roll Attitude" ne vienne le détrôner.

               
  

Autre étape importante dans la carrière du chanteur, Pilippe Labro passe le relais à Michel Mallory, qui pour les dix années suivantes sera le parolier quasi exclusif de Johnny.

Les premières chansons signées Mallory, dont du style Country, Folk et Rock.  Encore une fois précurseur, il est le premier à enregistrer un disque country, en France. 

"Ma main au feu", "Jo la ville et moi", "Mon amour à Marie" et "Sauvez-moi" : véritable hymne contre la peine de mort. 

Là encore, Johnny démontre quel interprète d'exception, il est, et sa version "live" au Pavillon de Paris", s'approche de la perfection.

               

En 1973, il sort "Insolitudes", également une grandes réussite discographique de l'artiste.  Aux côtés de Johnny, à la guitare : Peter Framton, à l'orgue : Gary Wright, la trompette et le trombone : Jim Price.  Tous des musiciens de premier ordre et bien connu des fans.

                                

"La musique que j'aime" est un chef d'oeuvre qui naît de la collaboration entre Johnny et Mallory.  Le duo "La prison des orphelins" est un duo avec Michel Mallory et un grand moment d'émotion, "Le feu" est une des grandes performances vocales de l'artiste.

Après l'enregistrement, d'un album, plutôt variété "Je t'aime, je t'aime, je t'aime", au printemps 1974, Johnny sort, à l'automne, un album "Rock'n Slow", enregistré à Paris avec des chansons signées Michel Mallory, Long Chris et Philippe Labro.  

             


En 1975, Johnny grave le second volet de l'album ci-dessus, à Memphis.  La trilogie s'achève à Nashville, avec l'album "La terre promise" toujours de Mallory et Chris.

                            


La chanson "Requiem pour un fou", sortie le 10 février se place en tête de tous les hits-parades en quelques jours.  Il y aura ensuite, "Derrière l'amour" et "Gabrielle".  L'album "Derrière l'amour" sorti en juin, connaît un immense succès et sera sa meilleure vente des années 70.

               



                  


Johnny fait son grand retour sur une scène parisienne, en 1976, après cinq ans d'absence.  Il se produit au Palais des Sport pendant trois jours, devant plus de 200.000 spectateurs, un record.

                


                         

En novembre, sort le premier "double album" de Johnny: "Hamlet".  Cet album reste le grand échec discographique de l'artiste, et probablement, un grand regret.  Cet album est devenu depuis, l'un des plus rares et des plus prisés des fans.

                                                                  

Le projet très novateur, pour l'époque, d'en faire une comédie musicale, fût un éhec.  A l'exception de Jacques Brel et de son Don Quichotte en 1969.  Quand on pense au succès que connaîtra plus tard : "Notre Dame de Paris" de Victor Hugo, on réalise à quel point, une fois de plus, Johnny était en avant sur son temps.

Sa tournée de 1972 : "Johnny Circus" sera un gouffre financier.

"J'ai oublié de vivre" sera la seul hit, sorti lui, en 1977.

             

En 1978 "Elle m'oublie" est un nouveau triomphe pour Johnny Hallyday.  Cette chanson devient même l'un des plus grands tubes de la décennie et reçoit le "Grand Prix du Midem" à Cannes.

                      



                                             http://img354.imageshack.us/img354/191/juju3uj2.jpg
 


Cet artiste transcendera près de 80.000 personnes, sur la scène du Stade de France, vingt ans après ces débuts.

                                              Johnny Hallyday : Allumer Le Feu (Stade De France 98) - (Coffret 2 DVD) (DVD)


"Le bon vieux temps du rock"n roll", enregistré à Los Angeles"  s'impose en pleine période disco, en 1979.  Ceux qui reprochent à Johnny, de trop suivre les modes, en sont pour leurs frais et réduits au silence.

                 

Johnny chante au Pavillon de Paris du 18 au 25 novembre de cette année.  Il présente son nouveau spectacle à 250.000 personnes.  Le nom du spectacle : "l'Ange aux yeux de laser".  En première partie un de thème de science fiction avec de superbes effets scéniques.  Le show fera grande impression sur la presse autant que sur le public.  Tout est dans le décor, et Johnny alterne de manière magistrale les anciennes et les nouvelles chansons.  
Il consacre une séquence de Rock et interprète "Le bon temps du rock'n roll".  Il est rejoint sur scène par Gilbert Montagné, chanteur et pianiste, qui l'accompagnera en cette fin de spectacle.

              


                        


Johnny aura la surprise de voir son fils, David, alors âgé de 13 ans, l'accompagner à la batterie.

           David aujourd'hui, avec sa maman, la divine "Sylvie"

                           david6.jpg


La carrière de Gilbert Monyagne sera "lancée".  Reconnaissant, Gilbert Montagné consacrera une chanson à Johnny Hallyday en 1981 : "Johnny".


                          
 

Les années 70 s'achèvent pour Johnny, un superbe décennie, durant laquelle il aura triomphé trois fois sur la scène parisienne, pulvérisant à chaque fois son record d'audience.  Enregistré pas moins de 14 albums studio, dont un en italien en 1976, publié 3 albums "live".  C'est donc "serein", que Johnny peut aborder les années 80, il chantera "A partir de maintenant", oui à partir de maintenant le plus beau est à venir.


         


Ses meilleurs tubes ont été enregistrés avec succès dans d'autres langues et éditées dans plusieurs pays : la Russie, le Japon, l'Italie, l'Allemagne etc.  Johnny s'est d'ailleurs produit en concert en Afrique en 1968, au Canada en 1969, 1975 et 2000.  En Amérique du Sud en 1974, en Belgique, à Monaco, en Suisse, au Liban en 2003.

A ne pas oublier, le concert unique, donné à Las Vegas sur la scène de l'Aladin, en novembre 1996, devant 4300 admirateurs français, venus spécialement pour l'évènement.  Malheureusement, les ventes de l'album "Destination Vegas" font un des plus mauvais scores du chanteur : 150.000 exemplaires.

           


                       


A Las Vegas, c'est Paul Anka  le rejoindra sur scène pour une interprétations surprise de "My Way".

                           

            



Au-delà de sa vie d'artiste, Johnny s'est investi dans le sport automobile et dans sa passion de biker. 

Souvent associé à Henri Chemin, notamment au "Rallye de Monte-Carlo" en 1967 sur Ford Mustang et à René Metge pour le "Paris-Dakar" en 2001.  Il participe aussi à un certain nombre de rallye-raids au Maroc et en Tunisie ainsi qu'au "Star Racing Team, avec Eddy Vartan, sur Simca 1000.

        
 
Il fut le président d'un club parisien de Harley Davidson et fit une randonnée moto, en 1974, en Amérique du Nord, dans la "vallée de la mort".

                       Johnny_19911.jpg


                


En 1996, il se marie avec Laetitia Boudou née le 18 mars 1975.

Ils adoptent en 2005 une enfant d'origine vietnamienne qu'ils prénomment Jade, née le 3 août 2004.


                           Copyright © <abacapress.com>

              

Johnny fera aussi de nombreux duos.  Avec Sylvie Vartan, avec Carmel en 1986, Lionel Ritchie, Lara Fabian, Florent Pagny, Jean-Jacques Goldman, Pascal Obispo, Michel Sardou, Paul Personne, Jean-Louis Aubert, Patrick Bruel, Isabelle Boulay, De Palmas, Jennifer ainsi qu'avec les artistes ayant participé comme lui, en 1989, à la tournée des enfoirés : Véronique Sanson, Eddy Mitchell.  Il a fait un duo avec Samy Davis Junior, avec Liza Minnelli pour les besoins d'émissions télévisées. 

            



Johnny, "une vraie bête de scène" tous ceux qui l'ont vu, seront d'accord avec moi. 

Lors de ses tournées de 2000, 2003 et 2006, ses concerts ont battu des records d'affluence avec plus d'un million de spectateurs.

L'un de ses spectacles majeurs reste le concert gratuit réalisé au pied de la Tour Eiffel le 10 juin 2000, devant plus de 800.000 personnes et dix millions de téléspectateurs.

Ses prestations sur le France en 1962 et le porte-avions Foch en 1979 restent, aussi, de grands moments.


          


Les plus anciens se souviennent également de sa prestation d'acteur dans la série David Lansky en 1989, de son apparition dans un épisode fameux du Commissaire Moulin en 2005, ainsi que du générique de la série "Les Chevaliers du Ciel" diffusé en 1967 et en 1988.

          


Johnny a aussi sa marionnette dans les "Guignols de l'Info", depuis le début de l'émission ou presque.


         



Depuis le début de sa carière, il a participé à la composition de plus d'une centaine de chansons, de musique de films et composé pour des artistes dans des registres très divers, Zizi Jeanmaire, par exemple.

L'album "Johnny chante Johnny" est entièrement écrit par lui.


      


En 2005, la totalité de ses disques vendus en France est estimée à plus de 50 millions.  On lui totalise, plus ou moins, 1000 chansons, une centaine de tournées, 26 albums de platine, trois de diamant et plus de 25 millions de spectateurs.  


            

Son soixantième anniversaire est l'occasion d'une tournée à la Réunion couronnée par quatre concerts au Parc des Princes.



             

La date de cet article tombe plutôt bien, puisque ce samedi 13 décembre, sur France2, vous pourrez vous régaler avec "Ca n'finira jamais" émission entièrement dédiée à l'artiste et agrémentée d'une multitude de duos.

Côté invités, Johnny s'offira Carla Buni, Mylène Farmer, son fils David sera là, évidemment.  Il recevra la visite de Laurent Gerra, Christophe Maé, Laurent Smet, sa fille, Katie Melua (Nine million Bicycles), Amandine (la gagnante de la "Nouvelles Star 6), Julien Clerc.  France Gall, sera aussi de la partie pour se souvenir de Michel Berger.  Son épouse Laetitia sera entourée d'enfants.

Il est clair qu'on n'aura pas vu un tel plateau depuis longtemps !

       



                                            Johnny Hallyday Photo
 

                     
  Johnny Hallyday Photo

                                            




                                            




                                                                          

                                        

 


Je suis obligée de m'arrêter !  Il y a tant de photos et tant d'articles, j'espère que ses fans ne m'en voudront pas.  J'ai essayé de parler des choses essentielles, j'ai évité les ragots ...  J'espère que ça vous plaira !

                                                                                              

 




Publié dans PEOPLE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

icioula08 08/01/2009 09:33

Bonjour Doti,je viens de découvrir ce magnifique hommage que tu as fait sur Jojo, moi je peux te dire que je l'aime,je ne sais même plus le nombre de fois où je suis allée le voir en spectacle à Paris-province,idem pour Sylvie et David.Merci cela reprèsente de ta part bien des recherches,je te félicite.Bonne journée ici soleil et neige ,ça glisse.an ti bo Lho

Kahouette 11/12/2008 07:26

Bonjour Do ! Enfin, j'arrive à accéder à ce billet et à pouvoir te laisser un com...hier soir ce fut épique ! Il est magnifique notre Jojo, n'est-ce pas ? Quelle énergie ! Je ne suis pas une fan acharnée mais je reconnais qu'il a un talent fou pour enchanter les foules et qu'il a une voix superbe. Sa petite famille est émouvante...Il semblerait que notre Jojo ait trouvé enfin la paix auprès des deux si jolies femmes de sa vie ! Bravo, superbe article...Je te souhaite une bonne journée, je vais être indisponible, je viendrai donc demain visiter le blog des amies'nautes ! Mille douces pensées. Gros bisous. kahouette

mémé 09/12/2008 22:17

sacré boulot ma Do! c'est simplement génial! pourtant ce soir, ce n'est pas la super forme! mais j'ai adoré lire ce billet sur notre Johnny national! je te fais de gros bisous mémé

Nany 09/12/2008 20:08

Merci Miss Gazette, que de souvenir, mon DD adore Jhonny. bonne continuation.

renka 09/12/2008 18:43

Coucou ma Do quel reportage époustoufflant!!! mais après une si longue carière et tant de succès pas étonnant! Je suis comme virjaja moi non plus je ne suis pas fan donc nous sommes au moins deux! Comme elle dit j'aime mieux M Sardou et surtout Paul Anka que tu sites dans ton billet. Quant à mon amie JOJO j'ai un soucis je ne sais pas qui sait??? Bon c'est pas grave je te dis mille bravos car ce que tu as fait est énorme GROS BISOUS